LES NOMBRILS
par Delaf et Dubuc
Dupuis, novembre 2018

Elles sont de retour et plus vaches que jamais!
Si le principe de la série : des gags en une page qui forment une histoire complète en 44 pages ne change pas,
Les Nombrils nouveaux marquent une rupture dans la logique des personnages.
Désormais, c’est Karine qui est admirée et, pendant que Jenny est reléguée en tant que plus moche fille de l’école (tout arrive),
Vicky s’embrouille dans ses sentiments.
Pourtant, le duo Delaf et Dubuc parvient encore à nous faire rire aux éclats.
La faute à un travail acharné des auteurs qui évite à leur série de rentrer dans un doux ronronnement .
Bref, Les Nombrils reviennent avec ce qui pourrait être leur meilleur album!